Riccardo Novaro
 
 
_GUI7062.jpg

Eng | It

“Les pieds légers, le rythme, l’humour de la représentation doivent beaucoup au Dandini de Riccardo Novaro,  élégamment désinvolte, merveilleux de timing dans le geste, qui sourit son rôle d’un air bon enfant et malin, et en articule les syllabes avec une intelligence et une intelligibilité contagieuses : dans ce rôle, il éclate.” - Classica

Riccardo Novaro est un baryton internationalement reconnu dans le répertoire du belcanto. Spécialiste de Mozart et Rossini, il s'est imposé dans  Figaro au Théâtre des Champs Elysées à Paris et dans le Conte à l'Opéra National de Bordeaux, Papageno au Teatro Massimo di Palermo , Guglielmo au Vlaamse Oper et  Don Alfonso avec le Glyndebourne Touring Opera; Dandini dans La Cenerentola à l'Opéra de Paris et au Bayerische Staatsoper, Rimbaud dans Le Comte Ory au Royal Concertgebouw d'Amsterdam, Taddeo dans L’Italiana in Algeri à  l'Opéra de Bordeaux, Poeta dans Turco in Italia à l'Opéra de Lausanne, et Germano dans La Scala di Seta avec le Freiburger Barockorchester.

Admiré pour sa truculence alliée à son raffinement, il a été acclamé dans les rôles de Malatestadans Don Pasquale au Garsington Opera Festival, Belcore au New Israeli Opera de Tel Aviv et Dulcamara dans L’Elisir d’Amore à La Monnaie de Bruxelles, ainsi que Schaunard dans La Bohème et Argante dans Rinaldo au Glyndebourne Festival Opera, Testo dans Il Combattimento di Tancredi e Clorinda sous la baguette de René Jacobs, Astolfo dans Orlando Furioso avec l’Ensemble Matheus et Jean-Christophe Spinosi , Achilla dans Giulio Cesare avec l’Accademia Bizantina et Ottavio Dantone. Cette brillante carrière lyrique l'a conduit à chanter au Teatro alla Scala, au Lincoln Center de New York, à la Berlin Staaatsoper, à la Geistag Philharmonie de Munich, au Barbican Center de Londres, à l'Opéra Comique de Paris, à l'Accademia Santa Cecilia de Roma, au Teatro Regio di Torino, Teatro San Carlo di Napoli, à l’Auditorio Nacional de Música de Madrid, au Bozar de Bruxelles, au Palau de la Música à Valencia.

Il a également chanté sous la direction de chefs tels que Giovanni Antonini, Maurizio Benini, Bruno Campanella, Emmanuelle Haïm, Gabriele Ferro, Ivan Fischer, Riccardo Frizza, John Eliot Gardiner, Daniele Gatti, Vladimir Jurowski, et de metteurs en scène tels que Annabel Arden, Robert Carsen, Damiano Michieletto, David McVicar, Adrian Noble, Pier Luigi Pizzi, Luca Ronconi, Daniel Slater.

Ses enregistrements incluent le Te Deum de Charpentier dirigé par Myun-Whun Chung (Deutsche Gramophone), Floridante de Händel avec Alan Curtis (Deutsche Gramophone Archiv) L’Olimpiade avec Rinaldo Alessandrini, Orlando Furioso avec Federico Maria Sardelli et L’Incoronazione di Dario avec Ottavio Dantone pour la Collection Vivaldi chez Naïve et Il maestro di capella de Cimarosa avec Il Giardino Armonico/Giovanni Antonini pour le projet “Alpha Haydn 2032”.

© 2017 RICCARDO NOVARO